Le guide de votre bien-être à domicile

Ustensiles en fonte naturelle

Actualités

Intoxication alimentaire : des ustensiles de cuisine nocifs ?

Pour mieux préserver notre santé, nous sommes habitués à vérifier le degré de toxicité de nos aliments. Mais une nouvelle polémique circule sur l’aspect nocif des ustensiles de cuisines en plastique, en téflon et en silicone qui pourraient être sources de composés chimiques et cancérigènes tels le bisphénol A, le peroxyde et le plomb cadmium.

Pour déterminer la teneur en composés chimiques des ustensiles de cuisine révolutionnaires, il faut mettre en place des études spécifiques qui seraient capables de décerner les faibles quantités et calculer les doses ingurgitées chaque jour. Pour l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation ou Anses, « les substances que les industriels commencent à éviter sont autorisées. Ne pas les utiliser relève plutôt du marketing. ».

De son côté, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a effectué en 2004 une enquête sur le sujet et les résultats ont démontré que 50% des moules à gâteaux en silicone étaient non conformes car ils surpassaient la limite en matières organiques volatiles.

Des précautions de base

Pour éviter tout accident, il existe sur le marché d’innombrables options en termes d’ustensiles de cuisine. Parmi les plus célèbres, la céramique est meilleure que le téflon qui contient du PTFE, le composé responsable de l’émission des gaz toxiques en température élevée. Le verre ou le Pyrex peuvent remplacer le plastique tandis que la fonte naturelle, l’acier inoxydable et la terre cuite sont de véritables investissements.

Enfin, il faut se méfier de la cuisson à haute température car elle favorise la migration des molécules dans les aliments.